"Stop ! République populaire du Donetsk"

Alors, je ne peux rien faire

L'UE devrait passer à la "phase trois" des sanctions économiques contre la Russie — en bloquant "l'accès aux marché des capitaux, aux contrats de défense, aux bien biens à double usage et aux technologies sensibles, y compris dans le secteur énergétique" — à la fin de la semaine, en rétorsion contre son soutien aux séparatistes prorusse dans l'est de l'Ukraine. Le 25 juillet l'UE a imposé l'interdiction de voyager dans ses frontières et un gel des avoirs pour 15 personnes et 18 organismes russes. Selon EUobserver toutefois, "il y aura des limites aux sommes que les sociétés russes ne pourront pas emprunter, des échappatoires juridiques pour permettre à la France de remettre un navire de guerre à la Russie et des éléments de language sur la 'réversibilité' des sanctions si Poutine se montre gentil."

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet