La dette européenne fait peur à l’Asie

Publié le 26 mai 2010 à 10:27

Cover

Les craintes liées à l’instabilité de la zone euro et les tensions entre les deux Corées continuent à faire baisser les marchés, note le Financial Times. La journée du 25 mai a commencé avec « une baisse vertigineuse des bourses européennes et asiatiques, tandis que New York a connnu une chute semblable à l’ouverture« . Le quotidien économique explique que les investisseurs abandonnent les placements les plus risqués et misent sur la relative stabilité de la dette américaine et allemande. L’Asie regarde à présent l’Europe avec davantage de prudence : selon une enquete de la banque Barclays Capital, « deux tiers des investisseurs japonais craignent que le plan d’aide de 750 milliards d’euros [approuvé par les Vingt-Sept] n’aura ‘pas beaucoup’ d’impact sur les difficultés de la zone euro« . Pire, le Japon et la Chine ne s’inquiètent pas uniquement pour la dette du Portugal, de la Grèce, de l’Italie ou de l’Irlande : « Ils commencent à s’inquiéter aussi pour les titres de dette allemands« . L’inquiétude provient en partie de la lenteur de la croissance européenne et de l’imprévisibilité de la politique de l’Union, et surtout des « traces laissées dans le fonctionnement de la zone euro par les CDO [obligations adossées à des actifs] vendus par les banques à l’époque du boom du crédit« .

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet