La Havane a deux mois pour prouver sa bonne volonté

Publié le 26 octobre 2010 à 11:30

Cover

"L'Espagne obtient que l'UE se rapproche de Cuba", titre Público en une. Les Vingt-Sept se sont mis d'accord le 22 octobre pour l'ouverture d'un dialogue avec La Havane suite aux propositions faites par le nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, Trinidad Jiménez. Pour le quotidien madrilène, il s'agit d'un "tournant diplomatique". "L’Union a donné deux mois à Cuba pour obtenir une normalisation des relations bilatérales en prouvant son ouverture démocratique" et Catherine Ashton "devra vérifier si la récente libération de 42 prisonniers politiques ouvre réellement une nouvelle période de réformes sur l’île". En décembre prochain, l’UE doit en effet réfléchir à la normalisation des relations entre l’UE et Cuba. La Position commune à l'égard de Cuba n’a toutefois toujours pas été modifiée. Ce qui permet aujournal conservateur ABC de donner une analyseradicalement différente, estimant que "*l'E*spagne ne réussit pas à convaincre l’UE de changer sa politique sur Cuba".

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet