Crise de la dette

Le Brésil prêt à aider le Portugal

Publié le 30 mars 2011 à 10:44

Cover

"Le Brésil est disposé à acheter de la dette portugaise", titre Público, dans la foulée de la visite de la présidente brésilienne Dilma Rousseff dans le pays en proie à des difficultés économiques. Quand des journalistes lui ont demandé si le Brésil avait l'intention d'acheter de la dette nationale portugaise, Rousseff a répondu que "le Brésil allait tout faire pour aider". Mais elle a aussi nié toute demande officielle d’aide de la part du gouvernement sortant portugais. Standard & Poor's a de nouveau baissé la notation du crédit du Portugal à BBB-, et les taux d'intérêt sur la dette nationale ont atteint des niveaux record à 9,04% sur les obligations à cinq ans et à 8,023% pour les obligations à dix ans.

Catégories
Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’abonnement et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !