Le cannabis pour sortir de la crise

Publié le 12 avril 2012 à 11:45

Toute solution est bonne en temps de crise. C’est la conclusion de la mairie de Rasquera, le village catalan qui a décidé de raviver l’économie locale en louant des terrains à l´Asociación Barcelonesa Cannábica de Autoconsumo (ABCDA) [Association barcelonaise d’autoconsommation de cannabis], pour que cette dernière puisse y cultiver du cannabis. Ce choix a été soumis mardi 10 avril à la population locale par référendum. Résultat : 56,3% ont voté favorablement.

« Un petit ‘oui’ à Rasquera », titre le quotidien El Periódico, qui rappelle qu’il s’agit « d’un projet inspiré par l’impérieuse nécessité pour la mairie de trouver des recettes pour lui permettre d’alléger sa volumineuse dette : 1,3 million d’euros pour une population qui peine à dépasser les mille habitants »

Mais rien n’assure cependant la faisabilité du projet qui est contesté légalement par les gouvernements régional et central. “Le débat sur le vide juridique dans lequel se trouve la culture et la possession de marijuana sans but lucratif prend de l’ampleur”, ajoute El Periódico, pour qui le résultat du référendum confirme que :

La perception sociale des drogues douces a evolué vers une plus grande tolérance [comme le prouve] cet exemple modeste mais significatif de démocratie participative en temps de désaffection des citoyens envers leurs représentants politiques.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet