Le chantier naval de Lindø en cale sèche

Publié le 11 août 2009 à 14:14

Cover

Victime de la concurrence des chantiers chinois et coréens du Sud, le plus grand chantier naval danois, le Lindøværftet, va fermer, rapporte le quotidien financier Børsen. Situé à Odense, le "Lindø" emploie aujourd’hui 2500 personnes, mais, avec tous les sous-traitants, le nombre d'emplois menacés pourrait monter à 8000. C'est un choc pour le pays car le chantier, fondé en 1917, fait partie du patrimoine national.

Le "Lindø" a continuellement renouvelé les standards de fabrication des navires, en produisant par exemple le plus grand porte-conteneurs au monde, le Emma Mærsk. Il incarne également "l’empire" A. P. Møller-Mærsk, la plus grande entreprise du pays, qui appartient à Arnold Mærsk et Mc-Kinney Møller. Deuxième fortune du Danemark d'après la revue Forbes, M. Møller, 96 ans est une icône nationale et une des rares personnes à être vouvoyées au Danemark. "Lindø", poursuit Børsen, arrêtera ses fonctions quand les contrats actuels seront réalisés, normalement d'ici février 2012.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi
Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’abonnement et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet