Le FMI met la pression sur Bucarest

Publié le 5 mai 2010 à 09:54
 | Adevărul, 5 mai 2010

Cover

Au moment où la Grèce fait appel au Fonds monétaire international pour financer sa dette, celui-ci demande à la Roumanie, qui l’a sollicité en 2009, un effort supplémentaire « afin de maintenir son déficit budgétaire dans des limites supportables« , note Adevărul. « C’est brûlant !« , titre ainsi le journal, pour qui le FMI « ne croit plus aux promesses du gouvernement d’Emil Boc et propose la majoration du taux unique d’imposition de 4% [le portant ainsi à 20%] et de la TVA d’au moins 5% [la portant à au moins 24%]« . Selon Adevărul, « la population et les hommes d’affaires font les frais de l’incompétence du gouvernement à réduire les dépenses publiques [un remaniement serait d’ailleurs en vue] et les investisseurs étrangers chercheront un pays avec un régime fiscal plus amical et plus prévisible« .

Catégories

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet