Le gaz de schiste, bon pour l’emploi

Publié le 25 octobre 2011 à 10:39

Cover

panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4;

mso-font-charset:0;

mso-generic-font-family:auto;

mso-font-pitch:variable;

mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;}

/ Style Definitions /

p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal

{mso-style-parent:"";

margin:0cm;

margin-bottom:.0001pt;

mso-pagination:widow-orphan;

font-size:12.0pt;

font-family:"Times New Roman";

mso-ascii-font-family:Cambria;

mso-ascii-theme-font:minor-latin;

mso-fareast-font-family:Cambria;

mso-fareast-theme-font:minor-latin;

mso-hansi-font-family:Cambria;

mso-hansi-theme-font:minor-latin;

mso-bidi-font-family:"Times New Roman";

mso-bidi-theme-font:minor-bidi;

mso-fareast-language:EN-US;}

@page Section1

{size:595.0pt 842.0pt;

margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt;

mso-header-margin:35.4pt;

mso-footer-margin:35.4pt;

mso-paper-source:0;}

div.Section1

{page:Section1;}

-->

« Le gaz de schiste commence déjà à fournir du travail bien payé », s’enthousiasme Dziennik Gazeta Prawna. Disposant des plus grandes réserves de gaz de schiste d’Europe, la Pologne a connu une ruée sur le gaz au cours des deux derniers mois. Plusieurs compagnies internationales et nationales ont commencé la chasse au permis d’exploitation et ont débuté leurs premiers tests de forage. Fin août, un test a été mené à bien à Łebień, près de Gdańsk.

« Les entreprises qui cherchent du gaz non conventionnel rémunèrent les professionnels du secteur une fortune, emploient un nombre important de personnes et investissent massivement dans l’équipement », écrit le quotidien économique. Chaque test de forage nécessite une équipe de 35 personnes, aussi, calcule le journal, un millier de tests de forage nécessiteront l’embauche de quelque 35 000 travailleurs. Des dizaines de milliers d’autres personnes trouveront un emploi en fournissant les logements, la nourriture et l’expertise. Tout cela, explique DGP, entraînera la naissance « d’une nouvelle branche de l’industrie » susceptible d’employer environ 100 000 personnes, avec des spécialistes pouvant gagner près de 40 000 zlotys (10 000 euros) par mois.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet