Idées L’édito de VoxEurop

Le monde de demain

L'Europe se met (enfin) au vert : c'est la bonne nouvelle de ce début d'année. L'éditorial de Catherine André, cofondatrice de VoxEurop.

Publié le 9 janvier 2020 à 09:00

Screen-Shot-2020-01-08-at-22-46-53-copyA de multiples égards, l’année 2020 commence fort mal, en Europe et dans le monde, comme 2019 s’était d’ailleurs bien mal terminé, dans le sillage d’une décennie qui restera marquée par les catastrophes environnementales. De l’accélération de la fonte des glaces aux épisodes d’inondation et de sécheresse de plus en plus marqués, de l’échec de la COP25 organisée à Madrid en décembre aux feux de forêts incontrôlables qui ravagent le sud-est de l’Australie et détruisent de façon massive une vie sauvage unique, la planète se noie, ou grille, c’est selon, littéralement.

On le sait pourtant : la décennie qui s’ouvre, et plus encore l’année 2020 elle-même, doit impérativement être celle de choix radicaux en matière de politiques environnementales. Il est minuit moins cinq, comme le rappelle régulièrement le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, GIEC, mais pour l’heure, les émissions mondiales de CO2, loin de diminuer comme devaient le permettre les engagements pris par les 183 Etats ayant ratifié l’accord de Paris signé en 2015, ne cessent d’augmenter. Les Etats doivent présenter pour la COP26, qui se tiendra à Glasgow en Ecosse en novembre, de nouveaux plans d’actions pour tenter de contenir les effets du réchauffement climatique, mais le temps imparti est très court.

Le European Green deal ou Pacte vert pour l’Europe présenté le 11 décembre par la présidente de la nouvelle Commission européenne, Ursula Von der Leyen, et qui affiche une ambition nouvelle, pourrait-il être en mesure de faire de l’Europe le premier continent neutre en carbone ? Comment ce Pacte, qui inscrit enfin dans le marbre la reconnaissance au niveau européen de l’urgence climatique et environnementale, orchestrera-t-il concrètement cette transition “juste et socialement équitable”, supposée structurer désormais toute la politique européenne ? Comment le poids des lobbies industriels à Bruxelles pourra-t-il être tenu en respect ? Et les Etats membres, dont l’attitude face au réchauffement climatique est loin d’être homogène, se conformeront-ils sans broncher à la nouvelle tendance promue par Bruxelles, et qui tranche avec le discours très libéral tenu jusqu’à présent ?

Autant de questions que nous devons nous poser, tout en reconnaissant le changement radical de paradigme que le Pacte comporte, et dont l’on n’a pas encore saisi toutes les conséquences. Après la vague verte des dernières élections européennes, dont les jeunes ont été les principaux soutiens, gageons que cette proposition se transforme en véritable tournant, marquant la fin d’une époque et le début d’une autre, et veillons à ce qu’elle ne reste pas sur le papier.

NEWSLETTER EN FRANÇAIS

Nous souhaitons à nos lectrices et nos lecteurs, à celles et ceux qui nous soutiennent et que nous remercions, une excellente année 2020, sous le signe de la sauvegarde de la planète que nous appelons de nos voeux, et que nous avons à coeur d’accompagner en tant que média. Une transition qui ne pourra se faire sans la forte mobilisation des citoyens grâce à une opinion publique européenne forte et audible, que nous contribuons à forger.

Afin d’être plus proches des préoccupations des Européens, nous allons lancer dans les prochaines semaines la possibilité pour notre communauté de s’impliquer davantage dans la vie de VoxEurop. Nous vous réservons quelques autres surprises que nous dévoilerons dans le courant de l’année.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet