Soins transfrontaliers

Le tourisme médical devra attendre

Publié le 3 décembre 2009 à 13:25
 | Adevărul, 3 décembre 2009

Cover

« Les citoyens d’un Etat membre ne pourront se faire rembourser les soins médicaux que dans le pays dont ils sont ressortissants « , annonce Adevărul dans son édition espagnole. Les ministres de la Santé des Vingt-Sept ne sont en effet pas parvenus à un accord sur le projet de directive sur les soins transfrontaliers – la possibilité de se faire soigner dans le pays de son choix, soutenue par la France, la Suède et le Royaume-Uni – à cause notamment de l’opposition de l’Espagne, qui a obtenu le soutien de plusieurs pays, dont la Roumanie et la Pologne.

La ministre espagnole de la Santé, Trinidad Jiménez, a déclaré à El País que le projet « met en danger le système public de santé« , cette dernière n’étant « pas une marchandise« , et que son coût serait exorbitant pour des pays comme l’Espagne, où vit un nombre important de retraités venant d’autres pays membres.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet