Les nationalistes magyars nourris, logés et blanchis par Bucarest

Publié le 27 juillet 2009 à 14:17

Cover

L’organisation de la cinquième édition du rassemblement de la Jeunesse Hongroise de Transylvanie (TMA), du 5 au 9 août, à Gheorghieni, suscite déjà la polémique, rapporte le quotidien roumain Evenimentul Zilei. Parmi les 10 000 jeunes magyars attendus de toute l’Europe, on annonce aussi la présence de Vona Gabor, président du parti extrémiste hongrois Jobbik, en tant qu’invité d’honneur.

« Extrémisme hongrois au frais de l’état roumain ?« , se demande le quotidien qui constate que l’organisation du rassemblement a été financée avec l’argent public. « Pas du tout« , rétorque le président de la TMA: « Nous avons invité Jobbik pour apprendre comment on peut passer de 1 à 15 % comme parti, résultat obtenu par Jobbik aux dernières élections européennes !« 

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet