Les Polonais toujours en quête d’un meilleur travail à l’étranger

Publié le 26 septembre 2012 à 10:39

Cover

Ils s’en vont et ne reviennent pas”, titre Gazeta Wyborcza à propos du nombre croissant de Polonais qui partent à l’étranger pour trouver de meilleurs emplois.

En 2011, ce sont 60 000 personnes de plus que les années précédentes qui ont quitté le pays pour le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Norvège. Le quotidien de Varsovie remarque que :

Pour la première fois depuis 2007, le nombre d’émigrants a augmenté. Ils sont actuellement 2,6 millions [...] L’émigration a cru malgré le fait que la croissance économique de la Pologne a atteint 4% du PIB.

Un tournant assez inattendu si l’on considère que, suite à la première vague de la crise en 2007-2008, de nombreux Polonais (jusqu’à 1,1 million selon certaines estimations) ont été contraints de retourner en Pologne. Certains économistes avaient même avancé “la fin de l’émigration”. Pas tout à fait. Attirés par des salaires bien plus élevés, les Polonais se rendent toujours en masse à l’étranger. Selon la Banque centrale polonaise (NBP), les émigrants polonais gagnent - en moyenne - entre 2 000 et 2 200 euros, contre moins de 2 000 zlotys (500 euros) en Pologne. Des experts cités par le quotidien soulignent que, même en temps de crise, les Polonais se sentent plus à l’abri à l’étranger qu’en Pologne.

Non seulement ils ne rentrent pas, mais ils commencent à retirer leurs familles de Pologne.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet