“L’espionnage étatique, nouvelle menace pour les banques suisses ?”

Publié le 11 juin 2013 à 08:41

Cover

Selon les révélations faites au Guardian par Edward Snowden – ancien technicien de la CIA devenu donneur d’alerte –, l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) aurait piégé un banquier suisse en 2007, pour le recruter et obtenir des "informations bancaires secrètes".
Le Temps pose la question du risque de l’espionnage étatique des institutions financières, qui "ne semble pas être identifié par les banques comme un risque spécifique".
Le quotidien note par ailleurs que

les services secrets suisses, ridiculisés l’an dernier pour avoir laissé un informaticien leur subtiliser des millions de données, ont de quoi sourire devant la mésaventure qui frappe aujourd’hui leurs homologues américains.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet