L’homme qui tombe à pic

Publié le 15 novembre 2013 à 15:58

Le Premier ministre grec Antonis Samaras :

J'ai entendu que la Commission va enquêter sur l'énorme excédent de l'Allemagne
La chancelière allemande Angela Merkel :
Et alors ?
Samaras :
Je suis l'homme qu'il vous faut

Tandis que Bruxelles a ouvert une "enquête approfondie" sur l'excédent commercial allemand, qui menacerait la compétitivité des autres pays de la zone euro, l'Eurogroupe a sommé la Grèce d'accélérer les réformes structurelles et de poursuivre les privatisations et la consolidation budgétaire afin d'obtenir le déblocage d'une nouvelle tranche d'aide financière. Le 22 novembre par ailleurs, Samaras doit se rendre à Berlin pour un "déjeuner de travail".

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

Catégories

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !