“L’Italie de retour en première division mais l’Europe demande des réformes”

Publié le 30 mai 2013 à 08:54

Cover

Comme prévu, la Commission européenne a annulé le 29 mai la procédure pour déficit excessif (PDE) ouverte en 2009 contre l’Italie.
Désormais, Rome aura les mains plus libres pour soutenir son économie, mais en échange, Bruxelles demande à l’Italie de consolider son budget et d’accélérer les réformes pour relancer sa compétitivité.
Finalement, "la marge de manoeuvre pour l’Italie est assez réduite", commente Il Sole, saluant néanmoins un "succès remporté grâce aux sacrifices de tous".

Catégories

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet