Sommet de Vilnius

“L’UE met la pression sur l’Ukraine jusqu’au bout”

Publié le 29 novembre 2013 à 10:22

Cover

"Ils n’ont pas l’air aussi impressionnants que les dizaines de milliers de militants de la place de l’indépendance à Kiev", mais ils sont présents près du Palais des Grand Ducs de Vilnius où se déroule le troisième sommet du Partenariat oriental, raconte Trouw. Des manifestants Ukrainiens brandissent des drapeaux ukrainien et européen et demandent au président Ianoukovitch de signer l’Accord d’association avec l’UE.
Même si un tel geste est improbable après le refus annoncé le 21 novembre, certains dirigeants européens continuent à croire que Kiev changera d’avis, constate le quotidien :

Avant le dîner, le président de la Commission européenne, [José Manuel] Barroso, et celui du Conseil européen, [Herman] Van Rompuy, ont eu encore un entretien avec Ianoukovitch, qui ne se montre pas devant la presse. Peut-être que ces deux chefs de l’UE vont lui faire des promesses supplémentaires pour le convaincre de signer les accords plus tard.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet