Madère garde son patron affaibli

Publié le 10 octobre 2011 à 10:34

Cover

Le maître de Madère a obtenu "sa victoire la plus étroite". Pour la première fois, note le Diário de Notícias, Alberto João Jardim, président de la région autonome depuis 1978, a échoué à obtenirla majorité absolue des suffrages aux élections législatives régionales. Mais il conserve la majorité absolue des siège à l’assemblée, la condition qu’il avait lui-même posée pour ne pas démissionner. Ce scrutin a été très suivi au Portugal, car outre le fait que Jardim, populaire et populiste, est une figure controversée de la politique portugaise, la situation financière de l'île de Madère est très dégradée. Une dette de 6 milliards d’euros, que Jardim a caché au public jusqu’à l’été dernier, menace un peu plus l’équilibre du Portugal. "Aujourd’hui, Madère est pour le Portugal ce que la Grèce est pour l’Europe", notait récemment l’hebdomadaireVisão. "Reste à savoir si le Portugal agira vis-à-vis de Madère comme la Finlande l'a fait pour la Grèce", en posant des conditions pour lui venir en aide.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet