“Merkel demande à Morsi plus de démocratie”

Publié le 31 janvier 2013 à 09:31

Cover

Lors de la première visite du président égyptien en Allemagne, le 30 janvier, la chancelière Angela Merkel lui a demandé d'engager le dialogue avec toutes les forces politiques du pays et de veiller au respect de la liberté de religion et des droits de l'homme.
Mohamed Morsi a déclaré que "l'Egypte sera un Etat de droit, ni de nature militaire ni de nature théocratique". Il a dû renoncer à l’étape française de son déplacement pour rentrer en Egypte, en proie à de nouvelles violences depuis plusieurs jours.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet