“Nos antiquités disparaissent dans l’UE”

Publié le 6 septembre 2013 à 10:53

Cover

Le manque de frontières dans l’espace Schengen est le mauvais côté de la chose parce que "des chefs-d’oeuvre polonais disparaissent sans laisser de trace", déplore Rzeczpospolita.
"Depuis la Seconde guerre mondiale, la Pologne a été spoliée de milliers d’oeuvres d’art qui pourraient ne jamais réapparaître", révèle un expert cité par le quotidien. Selon des données récentes, dans les 20 dernières années, plus de 8 500 chefs-d’oeuvre polonais ont été volés ou sortis du pays clandestinement.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet