Ukraine

“Nous ne subventionnerons pas Gazprom !”

Publié le 17 juin 2014 à 10:53

Cover

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a condamné la décision du géant gazier russe Gazprom de suspendre les fournitures à l’Ukraine, le 16 juin, suite au refus de Kiev de régler ses arriérés et sa consommation estimée pour le mois de juin. Face à la plainte déposée par Gazprom devant la Cour d’arbitrage de Stockholm pour obtenir le payement des 3,3 milliards d’euros d’impayés, la compagnie gazière ukrainienne Naftogaz a porté plainte pour “surfacturation” des fournitures de gaz russe depuis 2010 et demandé que la Cour fixe un prix équitable.
Le Commissaire européen à l’Energie, Günther Oettinger, a échoué dans sa mission d’arbitre”, écrit Den. “Les négociations trilatérales au sein desquelles il jouait un rôle de médiateur ont finalement échoué hier”, poursuit le journal, “*la Russie a ignoré le ‘plan de sauvetage’ proposé par Oettinger et a fermé le robinet”.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet