Paris conciliant face à Pékin

Publié le 4 novembre 2010 à 11:25

Cover

"France-Chine : les grands contrats de la réconciliation",titrent Les Echos au premier jour de la visite d’Etat du président chinois Xu Jintao en France. Les industriels français attendent "une moisson de contrats", mais ils "marchent sur des œufs".

"Toutes les signatures de gros contrats sont subordonnées au pouvoir politique (en Chine)", rappelle le quotidien économique. Car après une rencontre entre Sarkozy et le Dalaï-lama en 2008 Pékin avait gelé la signature de plusieurs gros contrats. L’Elysée cherche à restaurer de bonnes relations avec la Chine, "volonté implicitement confirmée lors de la récente attribution du prix Nobel de la Paix au dissident chinois emprisonné Liu Xiaobo", remarquent Les Echos qui rappellent qu’à cette occasion les analystes avaient pointé "le silence éloquent de l’Elysée".

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet