Evasion fiscale

“Pas solidaire: l’UE critique Vienne à cause du secret bancaire”

Publié le 11 décembre 2013 à 10:35

Cover

Lors du Conseil des ministres européens des Finances, le 10 décembre, l’Autriche et le Luxembourg ont à nouveau bloqué un accord sur l’échange automatique des données bancaires, rapporte le StandardLe quotidien explique que

l’Autriche et le Luxembourg bloquent la nouvelle version modifiée de la directive européenne sur les intérêts. Grâce à cette réglementation, les pays de l’UE devraient être en mesure de taxer de manière effective leurs citoyens, même si ceux-ci possèdent un compte à l’étranger. C’est dans ce but que les administrations fiscales de l’UE échangent des données bancaires.

Les autres membres de l’UE ont vivement critiqué Luxembourg et Vienne, dénonçant que leur veto bénéficie aux fraudeurs fiscaux. En outre, explique Der Standard, Vienne s’est mis d’accord avec Washington sur l’échange des données bancaires quasi automatique entre les deux pays, ce qui suscite la colère de la Commission européenne, qui “réclame à l’Autriche une égalité de traitement”.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

Vous avez eu accès à l’intégralité de cet article.

Vous voulez soutenir notre travail ? Voxeurop dépend des abonnements et des dons de son lectorat.

Découvrez nos offres à partir de 6 € par mois et les avantages réservés à nos abonné(e)s.
Je m’abonne

Ou faites un don pour renforcer notre indépendance.
Je fais un don

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez un journalisme qui ne s’arrête pas aux frontières

Bénéficiez de nos offres d'abonnement, ou faites un don pour renforcer notre indépendance

sur le même sujet