Rejet portugais

Publié le 14 juillet 2014 à 21:25

Sur la porte : Crise bancaire Plus jamais !

Le 14 juillet, le Groupe Espirito Santo a remplacé la direction de Banco Espirito Santo (BES), qui connaît d'importantes difficultés financières : le 11 "les agences de notation Moody’s et Standard & Poor’s ont toutes deux abaissé la note de la banque portugaise à B3 et B+, respectivement", expliquent Les Echos.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet