Ryanair contre la justice française

Publié le 14 octobre 2010 à 09:32

Cover

"Ryanair défie la justice en fermant ses lignes françaises",titre Les Echos. La compagnie aérienne irlandaise low cost, mise en examen fin septembre pour travail dissimulé, a annoncé la fermeture, en janvier prochain, de son unique base française, à Marseille. Le litige porte sur l’interprétation d’un décret qui, "publié en France au lendemain de l’installation de Ryanair à Marseille, considère les travailleurs mobiles comme des salariés français qui doivent payer leurs impôts et leurs cotisations sociales en France. Il s’oppose à la directive européenne sur ces mêmes travailleurs qui les enjoint à payer ces charges dans le pays où ils sont employés", explique le quotidien. En fermant 13 lignes (sur les 23 au départ de Marseille), Ryanair devrait perdre 1 million de passagers en 2011. Mais la compagnie continuera à opérer de France ses vols européens.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet