“SPD: Merkel échoue dans la crise en Syrie”

Publié le 9 septembre 2013 à 09:40

Cover

Les hésitations d’Angela Merkel sur la question d’une intervention militaire en Syrie deviennent un sujet de la campagne pour les législatives allemandes du 22 septembre.
Le 6 septembre, lors du G20 de Saint-Pétersbourg, la chancelière a refusé de signer avec dix de ses homologues une résolution demandant « une réponse internationale forte » aux attaques chimiques attribuées au régime de Bachar El-Assad. Elle a finalement signé le document le lendemain à Vilnius, lors du sommet des ministres des Affaires étrangères de l’UE.
A deux semaines du scrutin, les sociaux-démocrates « ont reproché un échec dipomatique au gouvernement allemand », note la Berliner Zeitung. Le SPD accuse Merkel « d’avoir hésité pour des raisons tactiques pendant la campagne électorale » et « d’avoir choisi une fois de plus une position à part », comme en 2011 lorsque l’Allemagne s’était abstenue de voter sur une intervention militaire en Libye au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet