“Suspect”

Publié le 25 juillet 2014 à 09:40

Cover

Ricardo Salgado, l’ancien président et fondateur de la banque Banco Espírito Santo (BES), a été arrêté le 24 juillet pour escroquerie, abus de confiance, falsification de documents et blanchiment de capitaux, rapporte Público.
Salgado a été interrogé pendant plus de sept heures par un juge d’instruction à Lisbonne et a été remis en liberté après avoir payé une caution de 3 millions d’euros.
Peu de temps après sa sortie de prison, le principal actionnaire du groupe BES, la holding familiale Espirito Santo Financial Group, a demandé une protection contre ses créanciers auprès des autorités luxembourgeoises. Pour Público, ces deux épisodes représentent

une page qui se tourne, avec la fin d’un centre de pouvoir considéré comme étant le plus influent de la vie politique, sociale et financière du Portugal de ces quinze dernières années.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet