Trois milliards d’euros pour la reconstruction du Mali

Publié le 16 mai 2013 à 12:08

Réunie ce 15 mai à Bruxelles, la Conférence des donateurs pour le développement du Mali a décidé d’accorder plus de 3 milliards d’euros d’aide au pays sahélien pour 2013 et 2014, rapporte la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Une somme qui "dépasse considérablement les 2 milliards initialement prévus", ajoute le quotidien.

Parmi les principaux donateurs figurent l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, le Danemark, les Etats-Unis, la Banque mondiale et la Banque islamique de développement.

L’argent doit servir à atténuer les conséquences économique et sociales de la guerre actuellement en cours contre les milices islamiques dans le Nord du Mali, en particulier grâce aux aides pour l’agriculture et les infrastructures, explique la "FAZ".

La Süddeutsche Zeitung note toutefois que le Mali a avant tout besoin d’un gouvernement issu d’élections démocratiques (prévues pour juillet) et qu’à Bruxelles,

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

bien peu de gens se font des illusions sur le fait que l’Etat malien est capable de se relever de sitôt de ses propres forces. Son armée éclatée et peu qualifiée ne sera pas capable de remplacer les casques bleus et les troupes spéciales françaises avant des années.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet