Guerre en Syrie

“Un acte de barbarie”

Publié le 22 août 2013 à 09:57

Cover

Le Royaume-Uni, la France et les Etats-Unis ont appelé l’ONU a "enquêté de toute urgence" sur ce que l’opposition syrienne prétend être un bombardement à l’arme chimique sur une banlieue de Damas orchestré par le gouvernement et qui aurait tué plusieurs centaines de civils, écrit The Times.
Des images insoutenables mises en ligne par des activistes syriens montrent des enfants, des femmes et des hommes qui gisent sur le sol, sans réaction, à la suite de ce qui semble être une attaque au gaz perpétrée le 21 août dans le quartier de Ghouta.
Lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité, 35 pays membres ont demandé à la mission de l’ONU chargée d’enquêter sur l’utilisation d’armes chimiques, déjà arrivée en Syrie, de se rendre immédiatement sur les lieux de l’attaque pour confirmer les allégations de l’opposition. Si cela était avéré, cela constituerait "une sérieuse escalade" des hostilités, selon des officiels onusiens.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet