“Un coût de plus d’un demi-milliard pour le pays”

Publié le 10 septembre 2013 à 10:42

Cover

La liquidation de deux des plus petites banques du pays, Probanka et Factor banka, annoncée le 6 septembre, pourrait avoir de sérieuses répercussions pour les finances publiques et le secteur privé, estime Dnevnik.
Malgré leur taille modeste, ces deux banques ont contribué au financement de pratiquement tous les intervenants qui ont participé à la transition post-communiste en Slovénie, selon le quotidien, mettant en évidence les effets d’entraînement qui pourraient endommager certaines compagnies importantes ainsi que leurs fournisseurs.
Le gouvernement a annoncé qu’il allait souscrire des dépôts bancaires pour un montant de 500 millions d’euros pour chaque banque, dans le but d’éviter une ruée sur ces établissements. Certains analystes craignent une perte finale pour l’Etat qui s’élèverait, en comptant les coûts de racapitalisation, à plus d’un demi-milliard d’euros.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet