De Volkskrant, 14 janvier 2010

Un site pour dénoncer les touristes sexuels

Publié le 14 janvier 2010 à 13:37
De Volkskrant, 14 janvier 2010

Cover

"Qu’est-ce que vous faites si, dans un pays lointain, vous voyez un compatriote disparaître régulièrement dans sa chambre d’hôtel avec un enfant du pays visité ?" Pour éviter le passage souvent pénible et "compliqué" chez les autorités locales, la police néerlandaise vient d'ouvrir un site Internet permettant à toute personne de faire un signalement, annonce De Volkskrant. Le quotidien rappelle en effet que, depuis 2002, les Néerlandais accusés d’abus sexuels sur des mineurs à l'étranger peuvent être jugés aux Pays-Bas et précise que les dénonciations peuvent être anonymes. De Volkskrant ajoute que l'initiative fait partie de la campagne "Brisez le silence", par laquelle la justice et le secteur du tourisme entendent sensibiliser le public sur le tourisme sexuel et les voyageurs à destination du Brésil et de la Thaïlande, deux destinations prisées par les adeptes de cette pratique.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet