Une pétition pour un référendum sur l’UE

Publié le 28 janvier 2013 à 12:03

Consulter les Néerlandais sur leur avenir au sein de l’UE ? Quelques jours après l’annonce par le Premier ministre britannique d’un référendum sur la place du Royaume-Uni dans l’UE en 2017, neuf universitaires néerlandais eurosceptiques ont lancé une initiative citoyenne pour faire la même chose aux Pays-Bas. Si leur proposition rassemble 40 000 signatures, la Seconde Chambre devra traiter leur demande. Dans une tribune publiée par le NRC Handelsblad les signataires – dont l’historien Thierry Baudet, le juriste Paul Cliteur et l’économiste Ewald Engelen – estiment que

nous sommes inéluctablement poussés vers une union politique. Nous estimons que la voie fédérale indiquée par [José Manuel] Barroso et [Herman] Van Rompuy n’est pas désirée, qu’elle ne peut pas fonctionner et qu’elle est même dangereuse. Elle ne pourrait être mise en place qu’après consultation des citoyens néerlandais. Souhaitent-ils perdre petit à petit leurs compétences démocratiques et être absorbés dans un Etat européen fédéral ? Ou bien souhaitent-ils une UE réformée dans une organisation modeste qui laisse place aux diversités des Etats membres et n’est là que pour faciliter leurs relations commerciales, sans autre ambition politique ?

Les détracteurs de l’initiative ne se sont pas fait attendre. Dans le Volkskrant, le journaliste Bart Schut la qualifie de “lâche” et d’“hypocrite”, car au fond ses initiateurs « souhaitent une sortie [des Pays-Bas] de l’UE” :

Mais ils n’osent pas l’admettre parce qu’ils ne sont pas du tout sûrs de gagner un référendum sur cette question beaucoup plus fondamentale. S’en prendre à Barroso et à Van Rompuy, qui sont peu populaires, et à leurs rêves fédéraux est une chose. Mais assumer les conséquences ultimes en demandant aux électeurs s’ils souhaitent transformer les Pays-Bas en un îlot à la dérive devant la côte britannique, en est une autre.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet