“Armes chimiques au sarin. 0,05mg tuent en deux minutes”

Publié le 12 novembre 2013 à 10:25

Cover

L’inquiétude monte en Albanie, où, à la demande des Etats-Unis, l’arsenal chimique syrien pourrait être stocké pour y être détruit. Pays membre de l’OTAN, l’Albanie a été le premier Etat à détruire entièrement son stock d’armes chimiques, en 2007.
Des scientifiques consultés par Gazeta Shquiptare mettent en garde contre la durée du processus, la dangerosité de certains éléments qui devront être détruits et la production de déchets lors de la neutralisation des armes chimiques :

“Pour détruire 16 tonnes en 2007, cela a pris 16 mois”, disent les experts. La destruction des 1 000 tonnes syriennes devraient prendre plus de huit ans. […] Une fois le processus achevé, il faudra encore surveiller la pollution car elle dure des années.
En attendant, ajoute le journal,
des dizaines d’habitants d’Elbasan, près de l’installation censée accueillir les armes chimiques syriennes, ont manifesté pacifiquement le week-end dernier pour protester contre leur arrivée dans notre pays.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet