“Berlusconi, une condamnation à 500 millions”

Publié le 18 septembre 2013 à 11:00

Cover

La Cour de cassation a rendu une décision définitive sur le différend qui oppose de longue date Silvio Berlusconi au propriétaire de La Repubblica, Carlo De Benedetti, au sujet du rachat de la maison d’édition Mondadori en 1989. Le quotidien romain explique que l’ancien Premier ministre devra payer près de 500 millions d’euros au groupe CIR de De Benedetti.
La Cour a confirmé que les avocats de Berlusconi avaient corrompu un juge pour qu’il déclare invalide un premier arbitrage qui avait attribué le contrôle de Mondadori à De Benedetti.
Marina Berlusconi, la fille du Cavaliere qui dirige actuellement le groupe Fininvest propriété de sa famille, envisage de faire appel devant la Cour européenne de justice.
D’autres soucis judiciaires se profilent à l’horizon pour Berlusconi : le comité qui étudie son expulsion du Sénat après sa condamnation pour fraude fiscale, a rejeté une demande de report de sa décision et s’apprête à voter ce 18 septembre.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet