Cover

Encore un conflit polono-russe, constate Dziennik Gazeta Prawna après que des militants nationalistes masqués qui participaient à la Marche de l’Indépendance, le 11 novembre, ont grimpé sur la clôture de l’ambassade de Russie à Varsovie, chantant des slogans anti-russes et brûlant la guérite.
Le quotidien liste les questions sensibls entre les deux pays, dont la réticence de la Russie à changer l’organisation dans le management d’Europol, une société gazière polono-russe (Varsovie voudrait remplacer ses représentants), le bouclier anti-missile (des batteries de missiles américains ZM-3 pourraient être déployés en Pologne en 2018) et les restrictions imposées par la Russie sur la viande polonaise.
Moscou a convoqué l’ambassadeur polonais, tandis que l’ambassade russe à Varsovie a demandé des excuses écrites et un remboursement pour les dégâts occasionnés, précise le quotidien, qui estime que “la Russie ne rate jamais une occasion de présenter la Pologne comme un pays russophobe”.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet