“Chaque ministère avec 20 policiers supplémentaires pour renforcer la sécurité”

Publié le 27 novembre 2013 à 11:52

Cover

Des syndicalistes et membres du mouvement contre l’austérité Que se Lixe a Troika! ["Que la Troïka aille se faire voir"] ont manifesté à l’intérieur des ministères des Finances, de l’Environnement, de l’Economie et de la Santé le 26 novembre, le jour du vote au Parlement sur le budget 2014.

Les démonstrations ont pris fin après que des représentants du gouvernement aient reçu les manifestants, mais la facilité avec laquelle ces derniers ont pu pénétrer dans les bâtiments officiels a conduit les autorités à renforcer leur sécurité en attribuant 20 policiers supplémentaires à chaque ministère.

Dans son éditorial, Diário de Notícias a loué

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

le rôle important de ces mouvements sociaux qui agissent comme un contrepoids aux excès du pouvoir exécutif et l’action de ces protestataires qui ont su rester dans les limites du processus démocratique depuis la mise en place du plan de sauvetage convenu avec la Troïka.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet