Cover

Les premières arrestations dans le cadre de l’enquête sur les écoutes téléphoniques de personnalités catalanes ont eu lieu : le propriétaire de l’agence de détectives privés Metodo 3, deux anciens employés ainsi que le chef des opérations ont été arrêtés.

Ils sont inculpés d'avoir divulgué des secrets obtenus par le biais d’écoutes téléphoniques illégales.

Le ministre de l’Intérieur, Jorge Fernández Díaz, enquête pour savoir s'il a lui-même été espionné par le réseau lors d’une rencontre, en 2010 à Barcelone, avec de hauts responsables de la police.