Cover

L’homophobie se porte bien en Italie, "comme une épidémie venue du passé, sans antidote", écrit L’Espresso.

Le pays ne dispose pas de données officielles sur les incidents de discrimination ou de violence, mais l’ONG italienne Gaycenter a reçu plus de 20 000 demandes d’aide l’année dernière, et considère que ce n’est que la partie immergée de l’iceberg.

Le quotidien rappelle qu’un projet de loi contre l’homophobie est finalement en cours mais que, suite à une très forte pression de l’Eglise, il a été vidé de sa substance, avec l’autorisation d’exprimer des points de vue anti-gays s’ils sont formulés comme des "opinions" et l’abandon de mesures pénalisant les circonstances aggravantes pour des crimes de haine.