A l'issue de l'examen préliminaire de la controversée loi hongroise sur les médias, la Commission européenne estime que cette législation n'est pas totalement satisfaisante, rapporte le quotidien slovaque Pravda. Neelie Kroes, commissaire européen chargée de la stratégie numérique, a expliqué le 17 janvier aux députés européens que la loi votée le 21 décembre soulève plusieurs questions notamment sur "la nécessité pour tous les médias, y compris les blogeurs, de s'enregistrer et d'assurer une information équilibrée".

La Commission estime que la loi n'est pas compatible avec le droit communautaire, notamment en raison de son application à des médias étrangers établis en Hongrie. Malgré l'indignation soulevée en Europe par la texte, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a refusé de faire machine arrière, mais "a toutefois promis de changer cette loi si la Commission européenne le jugeait nécessaire", note le quotidien de Bratislava.