Dessin de presse Macron et les "gilets jaunes"

Coup de pied

Publié le 6 décembre 2018 à 17:17

Au terme d'un troisième week-end consécutif de manifestations de plus en plus violentes dans toute la France, en particulier à Paris, le gouvernement français a cédé aux revendications des "gilets jaunes", et a annoncé un moratoire sur la hausse de la taxe sur les carburants, à l'origine de ce mouvement spontané.

Emmanuel Macron, accusé de ne pas prendre en compte les difficultés des classes moyennes inférieures rurales, est particulièrement visé. 800 personnes ont été blessées au cours des trois dernières semaines, et plus 1600 ont été arrêtées pendant les affrontements entre les manifestants et la police.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet