Des armes croates entre les mains des rebelles syriens ?

Publié le 27 février 2013 à 12:01

La Croatie contourne l’embargo vers la Syrie”, rapporte La Libre Belgique. Le quotidien belge reprend les révélations d’un blogueur américain et une enquête du New York Times, selon lequelles un stock d’armes croates, datant des guerres en ex-Yougoslavie, aurait été vendu à l’Arabie Saoudite, pour finir par être livré en décembre dernier à des rebelles proches de l’Armée syrienne libre.

Ces révélations sont embarrassantes pour la Croatie, qui doit devenir membre de l’Union européenne le 1er juillet prochain. Le quotidien explique que :

la Croatie a approuvé l’embargo européen sur les armes et ne peut pas, en principe, livrer des armes aux forces se battant en Syrie.

Le 18 février, rappelle en outre La Libre Belgique, les Européens ont reconduit pour trois mois l’embargo sur les armes à destination de la Syrie, mais ils peuvent désormais fournir “du matériel non létal” aux rebelles syriens.

Le quotidien rapporte que le ministre des Affaires étrangères croate “est resté muet après avoir démenti aux journalistes américains l’existence de [ces] ventes d’armes.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet