Dessin de la semaine Élection présidentielle française

Le caniche

Publié le 12 avril 2022 à 10:57

“Parlons du prix de l’énergie”

2017, match retour. Le dimanche 10 avril 2022 se tenait le premier tour de l’élection présidentielle française. Aux termes du scrutin, c’est le duo anticipé de longue date par les différents sondages et incarné par Emmanuel Macron (La République en marche, centre droit, 27,8%) et Marine Le Pen (Rassemblement national, extrême droite, 23,15%) qui s’est qualifié pour le second tour, répétant ainsi le résultat d’il y a cinq ans. Le couple est suivi de près par Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, gauche radicale, 21,95%) puis, de beaucoup plus loin, par l'autre candidat d’extrême droite Eric Zemmour (Reconquête, 7,07%). Les huit autres candidats en lice n’ont, quant à eux, pas réussi à obtenir plus de 5% des voix.

Si Emmanuel Macron mène – théoriquement – toujours la danse dans cette élection, l’heure n’est pas à la fête. Selon certains sondages, la dernière ligne droite pourrait être bien plus difficile pour le candidat, en prédisant pour certains des résultats au coude-à-coude aux alentours de 51% à son avantage et 49% pour son adversaire, réduisant donc drastiquement l’écart entre les deux par rapport à 2017 (66% et 34% des voix, respectivement). L’extrême droite semble plus que jamais aux portes du pouvoir, renforcée par le soutien d’Eric Zemmour ; les autres partis appellent unanimement à faire barrage à Marine Le Pen.

Avec le second tour le 24 avril, les finalistes disposent de deux semaines pour convaincre et rassembler les électeurs – notamment ceux de La France insoumise, qui représente désormais la troisième force politique du pays – et, qui sait, s’attirer les faveurs des abstentionnistes, “premier parti de France” qui représente cette année 26,31% des voix au premier tour.


Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi


Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet