Fin de la crise politique

Publié le 16 mars 2012 à 11:37

Après trois ans de discussions, les Moldaves ont enfin un président : le Parlement a élu à la tête de l’Etat l’europhile Nicolae Timofti, jusqu'alors président du Conseil supérieur de la magistrature. Le poste restait vacant depuis avril 2009, en raison de l’incapacité des députés à atteindre la majorité nécessaire, explique Timpul.

L’élection intervient dans un moment-clé, écrit l’éditorialiste de Timpul, George Damian, car, dit-il,

ce n’est un secret pour personne que la Russie souhaite une gouvernance à Chişinău qui accepte la présence des troupes russes en Transnistrie. […] Une situation qui explique tous les événements qui affectent la Moldavie.

Mais, l’alternative, conclut-il, serait de

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

garder l’actuelle coalition [Alliance pour Intégration Européenne - AIE] tout en s'orientant vers l’Union Européenne […] car, malgré tous ses problèmes, la Moldavie peut adhérer à l’UE dans un futur prochain […] L’Union change, on rediscute des principes, on cherche des solutions, mais elle ne va pas disparaître, et la Moldavie a la chance de rejoindre cette communauté d’Etats.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet