La communauté Voxeurop Initiative Fit for 55

La tarification du carbone pourrait devenir une réalité

Le plan d’action “Fit for 55” annoncé par la Commission européenne représente une avancée majeure vers l’objectif de la campagne StopGlobalWarming.eu lancée il y a deux ans par le mouvement EUMANS, dans le cadre de l’Initiative citoyenne européenne : la mise en œuvre d’un prix du carbone minimum, son augmentation progressive, et son application à l’échelle mondiale pour enrayer le changement climatique.

Publié le 20 juillet 2021 à 08:00

Plus de 60 000 citoyens, 100 maires de nombreuses villes européennes (parmi lesquelles Rome, Dublin, Florence, Riga et Francfort), ainsi qu’une longue liste de soutiens issus des domaines politique, culturel, du spectacle et de la société civile, se sont mobilisés pour demander à la Commission européenne de proposer une taxation de toutes les émissions de CO2.

Il s’agirait d’instaurer un prix du carbone minimum de 50 euros par tonne et de l’augmenter progressivement à 100 euros par tonne dans cinq ans. Cette mesure serait associée à une taxe sur les émissions de CO2 issues des importations non-européennes (mécanisme d’ajustement carbone aux frontières), à des investissements en faveur des économies d’énergie et des énergies renouvelables, et à des mesures sociales visant à alléger la charge fiscale supportée par les populations défavorisées.

Afin de faire face à la crise climatique ainsi qu’à la crise économique et sociale provoquée par la pandémie, 21 lauréats du Prix Nobel ont préconisé d’augmenter la taxation des émissions de CO2 tout en allégeant la fiscalité sur le travail.

La Commission européenne a enfin exercé son initiative législative en reprenant certaines de nos propositions, notamment la suppression progressive des quotas d'émission à titre gratuit pour les secteurs tels que l'aviation, ou encore l’élargissement du système d'échange de quotas d'émission (SEQE) à de nouveaux secteurs. Les mesures proposées prévoient également un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières ainsi que l’introduction de dispositifs de compensation sociale.

Nous remercions les dizaines de milliers de citoyens, les militants et les personnalités qui ont participé à cette aventure. Maintenant que la Commission a présenté ses propositions, la campagne StopGlobalWarming.Eu va œuvrer pour renforcer et améliorer les textes qui seront examinés par le Parlement européen, dans le cadre de la Conférence sur l’avenir de l’Europe. L’objectif est également d’en tirer des mesures d’envergure mondiale pour les faire adopter lors de la prochaine COP 26 qui se tiendra à Glasgow en partenariat avec Milan.

Afin de faire face à la crise climatique ainsi qu’à la crise économique et sociale provoquée par la pandémie, 21 lauréats du Prix Nobel ont préconisé d’augmenter la taxation des émissions de CO2 tout en allégeant la fiscalité sur le travail. Les propositions de la Commission vont dans ce sens, mais il s’agit désormais d’accélérer le processus et de faire preuve de courage au niveau mondial.

Dans cet esprit, EUMANS et le comité de promotion de l’Initiative citoyenne européenne StopGlobalWarming.eu ont remis le 9 juillet dernier à l’équipe du commissaire européen Paolo Gentiloni, leur proposition en faveur d'un prix européen du carbone, ainsi que les signatures de 60 000 citoyens européens et de 100 maires au profit du slogan “Eh, l'UE, Taxe le CO2 !”.


Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet