Dessin de presse Extradition du fondateur de WikiLeaks

Julian Assange sur la corde raide

Publié le 6 janvier 2021 à 15:28

La justice britannique a rendu son verdict le 4 janvier, au terme d’un long procès en extradition : le journaliste australien et fondateur de WikiLeaks Julian Assange ne sera pas extradé aux Etats-Unis, pour raisons de santé. 

Assange est en prison en Angleterre après presque sept années passées réfugié dans l’Ambassade d’Equateur à Londres. Il est accusé par les Etats-Unis d’espionnage pour avoir publié des milliers de documents confidentiels de l’armée américaine en 2010 et 2011. Washington a 14 jours pour faire appel. Si elles ont exprimé leur soulagement, les organisations de défense de la liberté d’expression regrettent un jugement où la défense du journalisme d’intérêt général fait défaut. 


Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet