“Juncker vole au secours de Krecke”

Publié le 4 septembre 2013 à 09:30

Cover

Le Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker a démenti, le 3 septembre, les accusations selon lesquelles son ancien ministre de l’Economie, Jeannot Krecke, aurait participé à un trafic permettant de financer le programme nucléaire iranien.
Le Quotidien explique que “Nuqudy, se présentant comme un site internet spécialisé dans l'actualité économique du Moyen-Orient”, accuse Krecke et un ancien haut fonctionnaire de son ministère d’avoir “couvert et profité d'un trafic de cigarettes avec l'Iran”. La marchandise aurait servi à financer des sociétés iraniennes en Europe “dont le but était d'acquérir des technologies et des composants pour le programme nucléaire militaire de Téhéran.
Nuqudy, dont Le Quotidien note qu’

il est impossible de savoir qui en est l'éditeur, présente le Grand-Duché comme un pays où règnent la corruption et le népotisme.
Des affirmations que Jean-Claude Juncker juge diffamatoires.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet