La démission égoïste de Brown

Publié le 11 mai 2010 à 11:07

Cover

Le Premier ministre Gordon Brown a remis sa démission pour favoriser une coalition entre travaillistes et libéraux-démocrates, écrit en une le Daily Telegraph. L’annonce tombe quatre jours après les résultats indécis des élections législatives. Profitant du fait que les conservateurs et les libéraux-démocrates ne réussissent pas à s’entendre, Gordon Brown espère « superviser les pourparlers…avant de se désister au moment de la conférence des travaillistes, au mois de septembre, lorsqu’un nouveau chef sera choisi par ses membres.« 

« Un geste d’un cynisme stupéfiant motivé par pur calcul politicien » : telle est la vision du quotidien conservateur. Mr. Brown cherche effectivement à invalider les résultats des élections législatives. Si les travaillistes forment un gouvernement avec les libéraux-démocrates, après avoir enregistré 2 millions de votes et 48 sièges de moins à la chambre que les conservateurs, « le Royaume-Uni se retrouvera dirigé par un Premier ministre travailliste que le pays n’a pas élu, succédant ainsi à un Premier ministre travailliste que, ni le pays ni son parti, n’avaient choisi. Même selon les critères du Labour, ceci est une stratégie bien égoiste et peu scrupuleuse« , conclut le Daily Telegraph.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet