France - Royaume-Uni

La dernière revanche de Napoléon

Publié le 2 novembre 2010 à 11:33

Cover

"L’armée britannique sous les ordres des Français", titre le Daily Express pour annoncer le nouvel accord militaire entre la France et la Grande-Bretagne. N’étaient-ce pas des missiles français Exocet qui, pendant la guerre des Malouines, ont coulé plusieurs navires de guerre britanniques ?, s’interroge le tabloïd. Le capitaine John Muxworthy, de l’Association de Défense nationale britannique semble encore plus sceptique : "Ce n’est pas une façon d'organiser la défense d’un pays. Pendant la Seconde Guerre mondiale, on devait se tenir aux côtés des Français et regardez ce qui s’est passé".

Bien que globalement favorable à ce qu’il appelle la nouvelle Entente Cordiale, The Times rappelle que "la coopération militaire anglo-française a derrière elle un passé peu glorieux. La seule campagne militaire menée par les Anglais et soldée par un insuccès depuis 1945 a été celle de Suez" en 1956, une union désastreuse avec la France et Israël.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet