“La mafia bulgare blanchit son argent via les casinos, les bars et la revente de voitures”

Publié le 6 août 2013 à 08:13

Cover

Selon le dernier rapport du Bureau pour les stupéfiants internationaux du département d’Etat américain, la criminalité organisée bulgare investit dans tous les secteurs de l’économie en vue de blanchir l’argent obtenu de ses activités illicites, comme le trafic de drogue, la prostitution, la contrebande de cigarettes, la revente de voitures volées ou la fraude fiscale.
Sega explique que

les raisons pour lesquelles la Bulgarie continue d’agir comme un aimant pour les capitaux douteux tiennent à la croissance de son secteur financier, à l’importance du secteur économique informel et à la proportion élevée de paiement en liquide.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet