“La Moldavie, dépendante des jeux de l’Ukraine”

Publié le 14 novembre 2013 à 10:12

Cover

Les chances de l’Ukraine de signer un accord d’association avec l’UE lors du sommet du Partenariat oriental à Vilnius les 28 et 29 novembre sont de 50%, considère Adevărul Moldova.
Si l’accord n’est pas signé, "cela sera un grand choc pour l’UE et un désastre pour le Partenariat oriental", estime le quotidien de Chişinău, qui s’interroge sur les conséquences pour la Moldavie :

Les Européens pourraient penser qu’ils ont besoin d’un pays proche et ce sera la Moldavie. C’est un scénario risqué, mais qui met en évidence la Moldavie comme le seul pays qui résiste dans ce paquet. [...] Pour la Moldavie, signer l’Accord d’association sera plus facile, même s’il sera plus difficile d’appliquer la libéralisation du commerce et de lever l’obligation de visas. Si la Moldavie et l’Ukraine vont en tandem, tout a une cohérence, elles deviennent partie d’un espace commun. Si la Moldavie reste seule, ce sera plus difficile.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet