Actualité Réchauffement planétaire

Le changement climatique, c’est maintenant

Une série de cartes publiées par l’Agence européenne pour l'environnement révèlent que l’Europe est exposée à des risques climatiques majeurs qui vont progressivement s’accentuer.

Publié le 4 mars 2020 à 23:03

Les diverses trajectoires d’émissions de gaz à effet de serre et les modèles climatiques indiquent que les effets négatifs pourront être atténués uniquement si l’accord de Paris est respecté et la température mondiale n’augmente pas de 2°C.
Le changement climatique est une réalité qui va s’amplifier avec le temps, même si les efforts déployés dans le monde entier pour réduire les émissions de gaz à effet de serre s’avèrent efficaces”, explique l’AEE. “Toutefois, les impacts seront beaucoup moins graves si nos efforts pour réduire les émissions portent leurs fruits. […] Dans le cas contraire, nous serons confrontés à un changement climatique d’une plus grande ampleur encore”.

Les cartes de l’AEE présentent en particulier des scénarios qui combinent progression de la sécheresse, insécurité alimentaire, pluies torrentielles, crues soudaines, incendies de forêts et élévation du niveau de la mer.

Au cours du XXIe siècle, une grande partie de l’Europe a connu davantage de sécheresses, tant météorologiques qu’hydrologiques. Selon les prévisions, l’aridité devrait progresser le plus rapidement dans le sud de l’Europe “où différents acteurs agricoles, industriels et touristiques ainsi que les ménages devront se battre pour l’eau”, entraînant d’énormes pertes pour l’agriculture.

Screen-Shot-2020-02-11-at-22-26-18

En effet, ce phénomène aura des conséquences importantes, entre autres, sur le secteur agricole. Bien que la sécurité alimentaire ne soit actuellement pas menacée, “une cascade d’incidences dues au changement climatique en dehors de l’Europe peut avoir des retombées sur les revenus agricoles et les prix européens en affectant tout le modèle commercial”, explique l’AEE. Les revenus des agriculteurs étant fortement dépendant des politiques mises en place, ils peuvent se mettre eux-mêmes à l’abri en choisissant les plantes cultivées, en modifiant les périodes de semis et en améliorant les systèmes d’irrigation, par exemple.

Screen-Shot-2020-02-11-at-22-26-45

D’un autre côté, des précipitations plus intenses dans la majeure partie des régions européennes augmenteraient le risque d’inondations. Les pluies torrentielles pourraient bien bondir de 35 % dans les pays d’Europe centrale et orientale et de 25 % dans l’Europe du Sud.

Screen-Shot-2020-02-11-at-22-26-58

Les feux de forêt, sans précédent dans certains pays européens, coïncident quant à eux avec les sécheresses et les vagues de chaleur records de 2017 et 2018. Même si les émissions sont réduites, ils risquent de progresser de 30-40 % dans l’Europe du Sud. Toutefois, grâce à une meilleure prévention et une extinction efficace des incendies, la situation peut être contrôlée.

Screen-Shot-2020-02-11-at-22-27-10

Enfin, dans toutes les régions côtières en Europe, on observe une hausse généralisée du niveau de la mer et, dans la plupart, le niveau de la mer par rapport à celui de la terre s’est également élevé. Le rapport spécial sur les océans et la cryosphère du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC, en anglais Intergovernmental Panel on Climate Change, IPCC) annonce une élévation du niveau de la mer comprise entre 0,29 m et 1,10 m au cours du XXIe siècle. Les zones à risque comprennent les côtes en Belgique, aux Pays-Bas, dans le nord-ouest de l’Allemagne, au Danemark, dans le sud de la Suède, dans le sud et à l’ouest de la France et dans le nord-est de l’Italie, y compris à Venise.

Screen-Shot-2020-02-11-at-22-27-25

Screen-Shot-2020-02-11-at-22-27-42

Screen-Shot-2020-02-11-at-22-30-29

Le réchauffement climatique entraîne donc toutes sortes de répercussions négatives pour les sociétés européennes. C’est la raison pour laquelle des mesures d’adaptation doivent être mises en place d’urgence. L’AEE prévient que “pour réduire les risques liés au changement climatique, outre les mesures prises pour faire baisser les émissions de gaz à effet de serre, il est nécessaire de cibler des actions pour s’adapter au nouveau contexte”.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet